af83

Retour sur l'UXParis meeting du 2 Juin 2010 @af83

Af83 a accueilli la rencontre mensuelle du groupe UXParis.

L’invité était Paul Kahn, architecte de l’information.
New-yorkais, tombée très tôt dans le web, il a contribué dans le milieu des années 80 à des groupes de recherches qui travaillaient sur les systèmes hypertextes au sein de Brown University. Il crée un studio de design de l'information à Paris en 2001, tentant de traduire cette terminologie en France.

Il a choisi comme thème de la rencontre : Data : No structure/ Some Structure/ Structure

1995 2010 : de Gazillons of website à massive undifferentiated data

La présentation débute par un bref historique des sites internet et de l’organisation de données ; Au départ, les premiers clients étaient les éditeurs et les utilisateurs, des lecteurs. L’enjeu était alors d’adapter le langage de la page à l’écran.

Aujourd’hui, l’utilisateur est à la fois consommateur et créateur de contenu : Il est dans une recherche continue, convaincu qu’il peut tout trouver sur internet et surtout s’accoutume à produire et manager du contenu (photos, vidéos,etc...)

Ces pratiques changeantes amènent un questionnement sur l’architecture de l’information et l’expérience utilisateur dans différents cas de figures :
- No structure / Raw
- Semi- sctructure / eatable
- Structure / Cooked

Navigation, Recherche et Interprétation

La rencontre s’articule autour d’une exploration de différents sites web et interfaces présentant différentes manières de scénographier les données, de les rendre interactives pour permettre à l’utilisateur d’avoir tantôt une vue d’ensemble tantôt un focus sur un angle particulier, d’effectuer des comparaison et d’en dégager son propre point de vue.


les méta datas sont contextualisés dans les images


edition-pol Créer des liens entre des ouvrages (Projet de Paul Kahn)


New-York Times Interactive Map, l'utilisateur est invité à manipuler les données pour faire des représentations.

Les interfaces sont séduisantes, attractives et convaincantes sur le potentiel d’exploitation des métadonnées.
Les données sont un matériau que l’utilisateur (particulier ou professionnel) va manipuler.
C'est une plongée dans un nombre de données colossales.
On lui donne l'illusion qu’il peut faire ses propres représentations, quid de l’interprétation ?

En conclusion tout le monde sait utiliser ces interfaces mais quasiment personne n’est motivé pour le remplissage et la structuration des données.

L’approche de l’architecte de l’information a été de chercher une structure et de mettre en place des connections pour créer une histoire, les utilisateurs sont guidées dans la navigation.

Le débat qui suit la présentation ouvre des portes sur une multitude de pistes d’exploitation et aborde d’autres questions :
- La patience de l’utilisateur : l’utilisateur cherche t'il uniquement à optimiser sa recherche et sa navigation ou plutôt n’est ce pas un changement de ses attentes modifiant l'approche UX ?
- La forme vs le fond : maitriser les effets visuels, valeur ajoutée à la recherche
- La question de l’interprétation et du contexte pédagogique vs navigation plaisir.

Lien vers la présentation de Paul Kahn : http://slidesha.re/9ZUzSU

(Article rédigé par Olivier Desmoulin et Mathilde Maître.)

blog comments powered by Disqus